Lunettes de soleil et correctives

Porter des lunettes de soleil, qu'elles soient correctives ou non est une bonne idée. Elles vous protégeront les yeux des risques inhérents à notre sport favori. Voir Yeux. La paire de lunettes idéale aura les caractéristiques suivantes :  

  • Elle flotte : rien de plus frustrant de la voir couler tout droit…  
  • Elle est sécurisée par un petit leash, histoire de l'avoir toujours sous la main, y compris après une chute qui l'a arrachée de votre nez.  
  • Elle est dotée de verres polarisants. Au-delà de sublimer les paysages, ces verres enlèvent les reflets, une fonction bien utileen mer.  
  • Elle est dotée de verres déperlant et antibuée.  


Ce dernier point est souvent à l'origine de l'abandon de vos lunettes au fond d'un tiroir. Si vous avez opté pour une paire conçuepour les sports aquatiques, leur traitement déperlant et/ou antibuée fonctionnera quelques temps. Puis, comme avec toutes les lunettes, les gouttes et le sel collées sur les verres limiteront votre vision. Ajouté à cela, si vous naviguez dans des contrées un peu fraiches, vous aurez le problème de la buée à chaque fois qu'une chute vous aura mis la tête sous l'eau… Et il est trèsdésagréable d'avoir le sentiment de naviguer dans le brouillard par grand soleil.  

Différentes techniques existent pour éviter ces problèmes :  

  • La salive : cracher sur les verres est la technique utilisée pour les lunettes de piscines et masques de plongée, elle est simplemais pas toujours efficace pour le kitesurf.  
  • Le savon liquide ou liquide vaisselle rincé à l'eau douce.  
  • Les produits déperlants type RainX ou Anti-fog Solution (Aqua Sphere), etc.  


Malheureusement, aucune de ces techniques fonctionne dans tous les cas de figures. Trop de paramètres entrent en jeu : température et salinité de l'eau, forme des lunettes plus ou moins fermées et donc plus ou moins aérées, matériaux utilisés pour les verres, etc. A chacun, donc, de tester ces méthodes pour valider celle qui fonctionne le mieux ou… le moins mal.